Règlement
Viens te présenter!
Liste des élèves
Liste du personnel
Rejoignez l'équipe!
Partenaires
Contact

Lieux RPG
Grande Salle
Bibliothèque
Sabliers Géants
Salles de classe
APEM (Animations)
Galerie des portraits

Lieux RPG
Stade de Quidditch (Chat)
Vestiaires de Quidditch
Jeux et Divertissements

Les Trois Balais
Gazette du Sorcier
Ministère de la magie

Mes Badges
INSCRIPTION
Ma Valise (Profil)
Volière (Messagerie)
Connexion

:: [Fanfiction-Roman] Never give up. ::

 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Poudlard Etudes Magiques Index du Forum ->
->
-> Catégorie [Fanfiction]
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
katherina-kurakonova

Serpentard


Hors ligne

Inscrit le: 14 Déc 2013
Messages: 46
Niveau: 1re année

MessagePosté le: Lun 16 Déc - 20:28 (2013)    Sujet du message: [Fanfiction-Roman] Never give up. Répondre en citant

Never give up. 
Par Katherina Kurakonova. 





Intrigue : "- Depuis tout ce temps, votre coeur est toujours prisonnier de son souvenir ? - Prisonnier ? Ma prison est délectable. - Minerva ... Il est mort ... - Certe, mais la mort n'arrête pas l'amour."


Chapitre 1 : 


Cela faisait deux ans. Deux ans jour pour jour que l'âme du plus grand sorcier du monde avait trouvé la paix éternelle. Ce jour-là, le ciel avait une mine affreuse, les nuages gris et la pluie laissaient penser que ce dernier était en deuil. Poudlard était silencieux, les salles de cours étaient vides, aucun personnage dans les tableaux du Château, les fantômes désertaient, pas un seul balai ne volait sur le terrain de Quidditch, les salles communes étaient comme endormies et d'une tranquillité à faire peur. Malgré les neuf cents élèves qui se tenaient debout dans la Grande Salle, celle-ci était étonnamment silencieuse. Quelques sanglots venaient perturber le calme apparent. Chacun était les mains croisées, la tête baissée, des souvenirs plein la tête. Tous se rappelaient l'homme qu'ils avaient perdu. En face d'eux, sur l'estrade, là où se tenait avant le professeur. La chouette de son pupitre semblait dormir avec un calme imperturbable. Derrière, chaque professeur se tenait debout. Ils avaient tous répondu présent. Madame Chourave admirait le plafond aux mille et une bougies qui dansaient. À sa gauche, le professeur Trelawney essayait tant bien que mal de respirer malgré ses sanglots. Renée Bibine, Filius Flitwick, Abelforth Dumbledore, Hagrid et tous les autres qui avaient connu de près ou de loin, cet homme, ce frère, cet ami, ce sorcier.

 
Une seule personne manquait à l'appel. Elle s'était éclipsée du Château aux aurores et marchait, la tête baissée et la détermination d'une femme ayant fait le tour de sa vie, d'une femme blessée, d'une femme reconnaissante, n'ayant plus que ses souvenirs qu'elle emporterait partout avec elle. Des souvenirs, aussi importants les uns que les autres, qu'elle n'aurait perdus pour rien au monde. Ses pas étaient silencieux et le vent qui soufflait dans les feuilles arrêtaient sa course pour l'admirer. Le soleil s'était levé et les quelques rayons qui parvenaient à filtrer les feuilles de l'épaisse forêt éclairaient ici et là quelques mèches grises vieillies par les années, qui dépassaient de la cape et de la large capuche d'un noir profond qu’elle portait. Quatre heures que cette femme marchait, au même rythme, lent et douloureux. Oui, il lui fallut quatre heures pour arriver sur la tombe de l'homme qu'elle avait aimé au plus profond de son âme, l'amour de sa vie, le seul. Elle se tenait là, debout, regardant impuissante, la tombe d'Albus Dumbledore. Ce n'est qu'après quelques minutes qu’elle enleva de ses mains sa capuche, découvrant son visage ruisselant de larmes. Minerva McGonagall avait le cœur qui étouffait depuis la mort d'Albus. Elle avait veillé à perpétuer les traditions que Dumbledore voulait faire continuer. Elle n'avait pas touché à son bureau, elle l'avait laissé intact et revenait de temps à autre afin de sentir sa présence. Elle regardait les yeux encore pétillants en repensant à leur amour qui n'avait jamais éclaté au grand jour, non sans regret, mais elle se rappela ce que lui disait souvent sa moitié : « Ma chère, pour vivre heureux, vivons cachés ». Elle souriait, se rappelant son étreinte lorsqu'il prononçait ces mots. À ce moment, un oiseau vint se poser sur son épaule. À ce moment, elle savait au plus profond de son cœur, de son âme, jusqu'à la moelle de ces os que son bien aimé n'était jamais vraiment partit. Elle s'assit près de la tombe et se remémora leur histoire depuis le commencement.

 
C'était en 1869 que leurs regards s'étaient croisés pour la première fois. Minerva avait douze ans précisément, Albus quinze. Elle était là, à l'angle de Briscoes avenue, assise sur le trottoir regardant le ciel, les joues roses, fraiche comme la rosée du matin. Lui se promenait souvent ici, à 9 heures du matin, c'était un coin tranquille à cette heure. De plus, peu de personnes connaissaient cet endroit. C'était un lieu formidable pour pratiquer la magie. Il flânait le long de la rue, lançant des sorts qui ne marchaient pas toujours par-ci, par-là. Au fur et à mesure qu'il marchait, il remarqua cette petite fille, habillée d'un uniforme. Il devina grâce à cela qu'elle était issue d'une bonne famille. Dumbledore eu ce jour là le coup de foudre, le vrai, celui qu'il est impossible de décrire, c'est un sentiment qui se vit, qui se découvre, c'est ce que chaque humain cherche, de le ressentir ne serait-ce qu'une demi-seconde dans sa vie. Cette magie, il n'en existe pas de plus forte sur cette terre. Alors il s'approcha d'elle et la magie opéra. 

 
- Mademoiselle, dit-il en ôtant son chapeau poussiéreux et en s'inclinant légèrement. Puis-je m'asseoir ? 
- J'ai peur de ne pas être de très bonne compagnie, je m'en excuse, expliqua-t-elle en essuyant les deux larmes qui roulaient le long de ses joues. 
- Votre esprit est tourmenté. Je le vois dans vos yeux. Et vos mains, elles tremblent. Que se passe-t-il ? 
- Je suis navrée, mais je ne peux en parler. Ça… Ce n’est … bien. 
- Allons, j'ai vu et fait des choses qui feraient frémir un honnête homme. Je ne suis pas de ceux qui jugent. Je fais partie de ceux qui conseillent. N’ayez crainte, je vous aiderai. Vous avez ma parole. 
- Vous ne savez pas de quoi il s'agit, vous ne pouvez guère m'aider. Personne ne le peut. Vous ne comprenez pas, personne ne comprends ... Et puis sauf votre respect pourquoi voudriez-vous m'aider ?  
- Parce que j'ai croisé votre route, le destin à fait que nos chemins sont désormais croisés. Je ne peux vous laisser et continuer le mien à présent.  
- Vous croyez au destin monsieur .. ? Demanda t-elle  
- Dumbledore, mais je vous en pris appelez moi Albus. Et bien oui, mademoiselle. J'y crois. Comment expliquez-vous notre rencontre si ce n'est le destin ?  
- Vous avez raison Albus. Un sourire c'était dessiné sur son jolie visage. 
- Ravis de vous l'entendre dire mademoiselle. 
- Minerva. Son sourire grandissait, effaçant la tristesse de ses yeux. 
- Vous dites ?  
- Je m'appelle Minerva.  
- C'est ravissant. Il lui sourit également. 

 
Il lui fit un baisemain. Puis repris : 

 
- Et bien Minerva, que diriez vous de marcher un peu à mes côtés, ainsi nous pourrons discuter de ce qui vous tourmente.  
- Un rendez-vous ? A ces mots, elle rougit instantanément. 
- Suivez moi, et vous verrez.  

 
Sur ces mots, les deux jeunes gens partirent pour ce qui serait l'aventure de leurs vies.  
Revenir en haut
Publicité







MessagePosté le: Lun 16 Déc - 20:28 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Augustin Aqua

Directeur
Directeur de Serdaigle
Professeur
Bibliothécaire

En ligne

Inscrit le: 17 Fév 2013
Messages: 5 029
Niveau: 7e année
Serdaigle
MessagePosté le: Mar 24 Déc - 15:29 (2013)    Sujet du message: [Fanfiction-Roman] Never give up. Répondre en citant

Une très jolie fanfiction. N'oublie pas que si tu souhaites rajouter d'autres chapitres, tu dois utiliser la fonction "Editer" en haut à droite de ton message.  Amuses-toi bien à la Bibliothèque !



Hebergeur d'image


Personnage RP généralement représenté par Lucky Blue Smith.
Aile Ouest | Bibliothèque | Gazette du Sorcier
RP actuel : "La véritable histoire d'Augustin Aqua"
Revenir en haut
Félix Wayne

Serpentard


Hors ligne

Inscrit le: 30 Avr 2015
Messages: 389
Niveau: 3e année
Serpentard
MessagePosté le: Dim 28 Juin - 16:38 (2015)    Sujet du message: [Fanfiction-Roman] Never give up. Répondre en citant

Never give up... mh... toi par contre, tu vas give up ton livre qui contient un nombre de lettres impair dans son titre.

Hebergeur d'image

Revenir en haut
Contenu Sponsorisé







MessagePosté le: Aujourd’hui à 00:35 (2017)    Sujet du message: [Fanfiction-Roman] Never give up.

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Poudlard Etudes Magiques Index du Forum ->
->
-> Catégorie [Fanfiction]
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation

Hebergeur d'image
nom de l'image nom de l'image nom de l'image
Poudlard Etudes Magiques © 2013 - 2017
Forum créé le 17 Février 2013 par Albus Dumbledore - Design par Severus Prince
Toute reproduction en totalité ou en partie est interdite.
Les images, noms et connotations en référence a Harry Potter sont une propriété de la Warner Bros Corporation et de J.K. Rowling.

Traduction par : phpBB-fr.com